• Mal à l'Ame

    Mal à l'Ame

    CLINIQUE du « MAL A L’AME »

     

     

     

    L’homme allongé sur un lit vivait ses derniers moments. Il avait fait le bilan de sa vie. Comme tout le monde ou presque, il avait vécu de bons moments et aussi d’autres plus difficile à vivre. En ce début d’un nouveau millénaire, l’être humain n’avait pas encore trouvé le chemin de l’Amour. Les hommes n’avaient pas trouvé un juste équilibre entre richesse et pauvreté. La fatigue tenaillait notre homme, ce monde n’était pas celui qu’il espérait.

    La sinistrose planait sur la Terre, tout aurait pu être formidable, la pauvreté aurait pu disparaître; l’entente entre peuples se concrétiser. La haine et la guerre (même partielles) auraient disparu petit à petit. Hélas, il n’en était rien. Même si cela s’était amélioré depuis la fin du 20ème siècle, il faudrait beaucoup de temps pour que ce monde vive en Paix.

    Même s’il avait eu une vie familiale heureuse, il ne tenait pas à revenir si la réincarnation existait. Il avait « mal à l’Ame »...

    Il n’était pas le seul. Nombreux étaient ceux et celles qui comme lui avaient « mal à l’Ame »

    Ils aspiraient à s’endormir pour toujours lorsque la mort physique serait au rendez-vous...

    Même s’ils avaient fait au mieux pour aider les autres ils s’apercevaient que cela ne suffisait pas. Ceux qui dirigeaient la planète, du moins une grande parie de ceux-ci ne pensaient qu’à s’enrichir et cela durait depuis si longtemps que si l’on remontait le cours de l’histoire peu de choses avaient changées.

    Pourquoi revenir si rien ne changeait. L’espoir d’un monde meilleur que notre ami avait en lui avait disparu.

    Entouré des siens, il ferma les yeux. Ce fut d’abord sombre autour de lui, puis il vit une grande lumière, il se vit entouré de formes lumineuses, il ressentit une grande Paix puis il lui sembla entendre une voix qui disait »Une âme de plus qu’il va falloir soigner. Effaçons lui toute mémoire. Emmenons la à la clinique du « mal à l’âme » ». Son corps éthérique devint grisâtre, petit à petit ses pensées s’effacèrent et tout disparu de sa mémoire. Il était tombé dans un sommeil très profond. Mort physique et spirituelle.

    S’il avait pu s’apercevoir ce qui se passait, il aurait vu son corps éthérique transporté par un être lumineux. Tout autour de lui ce n’était que lumière et Paix. Des paysages de toute beauté remplissaient cette dimension où l’âme de notre ami venait de pénétrer.

    Comme dans cette dimension le temps n’existe pas l’être lumineux arriva devant un grand bâtiment qui était très éclairé par des ondes lumineuses qui dégageaient comme une Paix profonde.

    L’entité pénétra dans une grande salle et allongea la forme grisâtre de l’homme sur un lit.

    Ce lit émettait des ondes de plusieurs couleurs allant d’ondes apaisantes à d’autres qui donnaient des forces aux âmes étendues sur ces couches. Nombreux étaient les formes grisâtres étendues sur ces lits. Autour d’elles des êtres aux formes humaines mais sans corps physique allaient et venaient. Elles étaient là pour soigner et guérir.

    Un être dégageant une grande Paix et un immense Amour s’approcha de l’entité qui avait posé, allongé notre ami.

    «  Laissons le dormir. Comme tous les autres il a besoin d’un grand repos. Dans quelque temps, tu le soigneras avec les ondes de l’Amour et de la Vie. Son âme reprendra confiance et tous ceux qui comme lui avaient perdu l’espoir redeviendrons plus fort et retournerons sur le monde qu’ils ont quitté. Ils retrouveront la mémoire des vies passées et seront armés pour faire de leur planète un monde tel qu’ils l’espéraient. Le temps vient où la terre doit se régénérer... ».

    Après un long espace de temps de sommeil vint le temps de la guérison.

    Des ondes colorées redonnèrent force et courage à l’âme de notre ami. De grise la forme devint de plus en plus claire, puis lumineuse.

    La mémoire lui revint et la vision du futur lui fit reprendre espoir. L’âme ressentit en elle une telle force d’Amour qu’un immense espoir la baigna. Elle s’était réveillée, tout autour d’elle régnait une telle Paix qu’elle comprit qu’il lui faudrait retourner sur terre, mais cela ne lui semblait plus une impossibilité mais au contraire une mission à accomplir avec la certitude que le monde où elle avait vécu serait un jour un monde lumineux où ce serait Paix et bonheur.

    Ceux et celles qui comme lui avaient été soignés avaient les mêmes espoirs.

    Quelque temps plus tard dans un foyer situé dans une région de notre terre, un petit être venait au monde...Il poussa son premier cri et ce qui surpris ses parents c’est que celui-ci sembla joyeux. Et le bébé eut son premier sourire...

    Mais cela n’est qu’un conte et comme tout conte il est possible qu’il y ait du vrai. Pourquoi pas?. Rien n’est impossible si l’on croit à la vie et à l’Amour...

     

     

    Pierre

     

    07 12 95

    « Cela va s 'arrangerRien est perdu »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :